« UN JARDIN, MÊME TOUT PETIT, C’EST LA PORTE DU PARADIS »
(Marie-Angel)

 

C’est en ouvrant sa fenêtre chaque matin que Quena découvrait les jolies plantes que son grand-père déposait sur la tablette comme un bonjour matinal emprunt de nature et de simplicité. Ce rituel bienveillant a sans doute influencé la jeune fille plus tard, après qu’elle eut quitté son Chili natal pour la Suisse.

 

Arrivée dans notre pays il y a une trentaine d’années, et après des études de langues et un master en traduction et communication spécialisé multilingue, Quena s’installe à Lausanne comme traductrice indépendante. Cette maman de 2 enfants parle parfaitement l’espagnol, sa langue maternelle, le français, langue de toute sa scolarité et l’anglais grâce à plusieurs séjours à Londres et lorsqu’elle accompagnait sa famille dans le monde entier.

Après quelques années pourtant fructueuses, Quena constate que les clients de son bureau de traduction se dirigent petit à petit vers une offre en provenance de l’étranger, où les coûts sont moins élevés qu’en Suisse. L’heure est venue de changer de direction et de réfléchir à une autre voie professionnelle.

 

« PLANTER UN JARDIN EST CROIRE EN DEMAIN »
(Audrey Hepburn)

 

C’est autour de la table familiale que Quena a eu l’idée de développer un concept de mini-jardins conçus dans une bulle de verre qu’on appelle terrarium. Après quelques prototypes plutôt réussis, réalisés dans l’appartement familial, l’enseigne Tinygarden.ch est née.

 

L’ART DE CULTIVER LES LIENS FAMILIAUX

 

C’est alors que Clara s’intéresse au projet de sa maman et mue par une passion contagieuse, troque son cartable d’étudiante contre le tablier du jardinier.
Douée pour les maths et la physique, Clara a hérité de son père informaticien, une facilité déconcertante pour tout ce qui touche à l’informatique. C’est au gymnase pourtant que la jeune femme découvre son goût pour le graphisme, la photographie et les arts visuels.

Pour enrichir sa formation d’expériences sur le terrain, et pour répondre à son besoin de contacts humains, Clara privilégiera toutefois une formation spécialisée dans la restauration. C’est chez Bon Génie Café qu’elle fait ses armes et complète ses connaissances. Son talent dans l’art de la vente, nourrit par son don de servir,  son esprit mature et sa personnalité sensée lui permettent de remporter la 3ème place aux examens cantonaux.

 

« JARDINONS ENSEMBLE ET NOUS PARTAGERONS LES FRUITS »

Aidée de sa fille Clara, Quena développe le concept de Tinygarden.ch, avec à la clé, une sincère motivation écoresponsable. C’est au 2ème étage des Ateliers de la Côte que la jeune entreprise décide de s’installer.
Un terrarium Tinygarden.ch est composé d’un bocal en verre recyclé. Les plantes miniatures proviennent d’une entreprise horticole suisse et les bois décoratifs ont été récoltés dans les forêts voisines. Toutes les fournitures décoratives proviennent de Suisse et éventuellement d’Europe. Un terrarium a une durée de vie de 2 à 3 ans et nécessite peu d’entretien. Il est possible de remplacer une plante ou l’autre, de tailler et de redécorer son terrarium.

À la lumière de leurs premières expériences sur les marchés, les créatrices développent leur concept et enrichissent leur offre en proposant désormais :

  • Des terrariums de différentes tailles allant de fr. 25,- à fr. 250,-
    un terrarium se plait aussi bien sur le coin du bureau, qu’à la cuisine ou au salon. Une décoration toujours vivante et colorée.
    Invitez donc un morceau de jardin à la maison !
  • Des kits complets qui permettent de faire soi-même son terrarium.
    Le kit est livré sur Vaud et Genève par Tinygarden.ch
    et envoyé par poste dans le reste de la Suisse.
  • Des ateliers pour enfants et adultes et des animations pour groupes lors de team buildings, par exemple.
    Consultez le site internet tinygarden.ch pour connaître les dates des prochains ateliers !

DES COLLABORATIONS ENTRE ARTISANS POUR LES FÊTES

À l’approche des fêtes de fin d’année, Tinygarden.ch innove et collabore avec les artistes et artisans des ateliers voisins. Ainsi, des Box composées de plusieurs créations sont d’ores et déjà proposées au public. En visitant le centre, le visiteur peut choisir sa box selon plusieurs thèmes et s’assurer ainsi que son cadeau fera mouche.

 

UN SUCCÈS MÉRITÉ

Si l’on compte habituellement 3 à 5 ans pour qu’une petite entreprise enregistre ses premiers succès, Tinygarden.ch a déjà franchi la ligne d’arrivée. Même si mère et fille ont encore bien d’autres idées et projets à réaliser, la petite entreprise vogue avec assurance vers une destinée pleine de belles surprises !