L’art du geste spontané

 

De manière abstraite, Sandra exprime à petits coups de pinceaux une vaste palette d’idées et d’émotions qui évoluent avec le temps. Encre de Chine, peinture acrylique, crayons, pâtes, les techniques de l’artiste sont multiples et possèdent leurs propres caractéristiques. Pour Sandra, ce loisir artistique n’est que source de bien-être, d’amusement et d’apaisement.

 

Une passion commune

Tout a commencé dans les années 2000 lorsque une amie l’initia aux arts plastiques. Sa passion pour l’art et plus particulièrement pour l’art abstrait à l’ acrylique lui est venue lors de sa première peinture à quatre mains en collaboration avec sa camarade. Toutes les deux rêvent alors d’avoir un espace de création à partager. Suivant les conseils d’une amie commune, déjà inscrite au LAC, elles sautent sur l’occasion et réservent un atelier au rez-de-chaussée des Ateliers de la Côte dès l’ouverture du centre.

 

Son atelier: sa source d’inspiration

Pour Sandra, un instant passé dans son atelier SeN’Art est un moment qui lui appartient, un moment de ressource, d’apaisement et d’inspiration. Aux Ateliers de la Côte, c’est très motivant et inspirant du fait que nous sommes entourés d’artistes en tout genre!”, explique Sandra. En collaboration avec d’autres artistes des Ateliers de la Côte, elle confectionne des objets avec le savoir-faire de chacun. Selon elle, ces synergies entre artistes sont des moments de partage enrichissants et incroyables.

 

Un brillant mélange de techniques

La peinture acrylique n’est pas le seul procédé utilisé dans les créations de Sandra. Elle aime aussi tester et réaliser des oeuvres avec de l’encre de Chine. Là aussi, l’artiste ne change pas sa façon de composer ses oeuvres, elle les élabore de la manière la plus spontanée possible selon ses sentiments, son ressenti en se laissant une grande liberté dans la technique et l’arrangement. Pâtes de structure, peintures, encre de Chine, elle peut donner un tout autre style à l’oeuvre tout au long de sa préparation.

 

“Il n’y a pas de début, pas de fin: ça va comme ça vient!”

Aimant étaler tout ce qui lui a plu à un moment donné, Sandra ne privilégie aucun genre ni sujet à ses oeuvres. Dans ses réalisations, le réel s’efface pour laisser place à l’abstrait, à la fantaisie et à l’imaginaire. Sandra commence par créer, dresser, puis retracer, re dessiner et finit par peindre et ajouter d’innombrables couches à ses toiles. La réalisation d’une oeuvre pourrait lui prendre  quelques heures seulement, comme quelques mois. Pierre Soulages, artiste peintre de 98 ans dont les œuvres se distinguent par des couleurs très sombres, est l’un des artistes qui influence Sandra. “En fait, il n’y a pas vraiment de fin : ça va comme ça vient !”, s’exclame-t-elle en souriant.

Un jour, elle a rencontré une cliente qui souhaitait lui acheter une toile aperçue quelques jours auparavant, dans des tons clairs. La toile était restée exposée dans l’atelier quelques temps mais avait fini sous les coups de pinceaux de Sandra pour se transformer complètement. Ainsi, une œuvre de Sandra peut à tout moment évoluer au gré de l’humeur de l’artiste.

 

Un duo artistique

Sandra partage son espace de travail avec son amie Nora, designer en aménagement intérieur. Passionnée de décoration d’intérieur, d’événementiel et d’art, Nora partage ses expériences professionnelles avec sa partenaire. Ce duo d’artistes talentueuses produit des œuvres, et répond à des mandats d’architecture d’intérieur sous le nom de SeN’Art.

 

Une belle complicité à retrouver aux Ateliers de la Côte.