Au carrefour de plusieurs métiers, le fabricant d’enseignes improvise une profession en passe de disparaître.

Né à La Chaux-de-Fonds, où il passe toute son enfance, Michel Collioud grandit dans une famille où l’esprit créatif donne le ton.
Il se souvient des récits de son grand-père, photographe à la Chaux-de-Fonds dans les années 1914 à 1950. Alors photojournaliste, son grand-père avait rencontré sa grand-mère au Caire.
Michel Collioud démarre sa carrière professionnelle par une formation dans un bureau d’ingénieur puis devient très vite responsable de la direction de travaux sur les chantiers. En marge de ses journées de labeur, Michel Collioud s’adonne à la photographie, à la peinture à l’huile et au dessin à l’encre de chine.

À LA RECHERCHE D’UN MÉTIER CRÉATIF

Poussé par un élan artistique hérité de son grand-père, il quitte le Jura neuchâtelois en 1972 à l’âge de 24 ans pour Lausanne, où il intègre une entreprise fabricante d’enseignes lumineuses. Une façon de combiner l’utile à l’agréable. Concevoir des enseignes, construire des lettres et les assembler puis les illuminer pour rendre visible de jour comme de nuit le nom et la marque de tel ou tel client. Une activité passionnante, au carrefour de plusieurs métiers comme le typographe, l’électricien, le serrurier et le peintre en lettres, que notre partenaire exercera jusqu’en 1987, date à laquelle il prend un nouveau virage.

UN BESOIN D’INDÉPENDANCE SE MANIFESTE

Alors que l’entreprise qui l’avait formé et employé pendant 15 ans est vendue à une société suisse-alémanique, Michel Collioud décide de créer sa propre société qu’il dirige encore aujourd’hui. Il aime les contacts avec ses clients, il cherche des solutions, soumet des projets, dessine et fabrique encore lui-même les lettres de ses enseignes.
A l’heure de la standardisation, de l’uniformisation, alors que presque tous ses concurrents achètent du prêt-à-poser, Michel Collioud fabrique encore les lettres de ses enseignes. D’ailleurs, les lettres oranges de l’enseigne des Ateliers de la Côte visibles depuis l’autoroute Lausanne Genève ont été faites à la main !

UN ESPRIT CRÉATIF NE S’ENDORT JAMAIS

Dans son atelier de 150 m2 équipé de machines à scier, souder et former, Michel Collioud ne travaille pas seulement l’aluminium, l’acryl ou le plexiglas. Il prend parfois du temps pour composer des poèmes qu’il dédie aux membres de sa famille. Il a même dessiné des boucles d’oreilles pour son épouse qu’un bijoutier a réalisées.
Michel Collioud a su partager sa vie entre ses passions pour progresser à la fois dans la technique de la fabrication d’enseignes et dans tous les domaines artistiques qui lui sont chers.

Les enseignes lumineuses côté ouest du bâtiment des Ateliers de la Côte, visibles lorsque l’on vient de Genève, direction Lausanne sont également l’œuvre de l’atelier Collioud. Il reste d’ailleurs 4 espaces disponibles que nous réservons à d’autres partenaires en lien avec la culture.
http://www.atelier-collioud.ch