La créatrice de Pink Poulet, marque de textiles pour bébé et enfant, est une vraie super-maman, mais surtout, une vraie passionnée. La marque suisse de vêtements lancée il y a plus de quatre ans propose des petits habits confectionnés grâce à des tissus, véritables trésors de douceur et d’originalité. Entrez donc dans son univers bien douillet et hautement coloré.

 

La relève de la couture artisanale

Après avoir travaillé quelques années dans une agence de communication à Genève, et à l’arrivée de son deuxième enfant, une idée lui vient à l’esprit : développer une marque de création textiles pour tout-petits. L’idée de devenir indépendante, de rester libre de ses choix et de ses décisions, l’attire énormément. Elle commence alors par confectionner des articles à son domicile qu’elle vend sur les marchés où à des boutiques. Cela lui demande beaucoup de temps et d’organisation mais surtout énormément de préparation. La couturière aime fabriquer des tricots agrémentés de perles et confectionner des vêtements. Elle comprend très vite qu’elle veut vivre de cela et que son futur travail lui permettra d’utiliser ses mains afin de pouvoir exprimer et montrer sa créativité aux travers de différentes réalisations textiles.

 

Un souhait qui devient réalité

Sans plus d’ambition que cela, elle ouvre une page Facebook sous le nom de “Pink Poulet” afin de partager ses idées, ses créations via des publications ou des photos. Finalement, tout s’est passé très vite, raconte la créatrice. « Après quelques mois de partages et de publications, j’avais déjà beaucoup de likes, de followers puis de demandes. » Grâce à sa motivation, à son ambition et à son talent en marketing, Laetitia a vu sa communauté s’agrandir sur les réseaux sociaux. Elle crée donc son propre shop en ligne sur internet, afin de pouvoir répondre aux demandes des jeunes parents. A force de communication, et grâce à la qualité de ses produits, la marque Pink-Poulet devient incontournable.

 

Femme entrepreneure indépendante et autodidacte

Influencée par son père entrepreneur, elle savait depuis le début de sa vie de jeune adulte qu’elle allait gérer son entreprise avec ses propres inspirations, ambitions et rêves. Toute jeune, elle voulait déjà monter son affaire en vendant à la fête de son village des petites créations. Sa mère avait une machine à coudre et lorsque la future couturière trouvait du temps, elle s’aventurait dans toutes sortes de points tricot afin de créer des objets avec des tissus divers et variés. “Je n’y arrivais que très rarement”, s’exclame

 

Laetitia avec un sourire qui laisse transparaître une légère nostalgie. C’est étonnamment et seulement vingt ans plus tard que Laetitia achètera sa première machine à coudre. Sa machine fétiche ? La surjeteuse. Avec ses quatre grosses bobines, cette machine à coudre bien spécifique permet de couper, piquer et surfiler un ou deux tissus en une seule opération. Une machine plutôt réservée aux couturiers(ères) expérimentés qui travaillent le jersey. Comment a-t-elle appris à créer autant d’articles aussi facilement ? En autodidacte. Aiguillée par une amie qui lui a permis d’en apprendre un peu plus sur la couture, Laetitia n’a jamais pris de cours et ceci rend son travail encore plus prodigieux.

 

Confection en tous genres

Dans l’atelier de Pink Poulet, vous trouverez une gamme très large de produits tels que sarouels, body, gilets, t-shirts, pulls à capuche, robes, salopettes, cache-cœurs, bloomers, bavoirs, bandeaux, bonnets… Pink Poulet n’arrête jamais ! En plus de sa gamme très large, les motifs imprimés sur les tissus avec une tendance nordique sont originaux, modernes, très frais et unisexes pour la plupart. Motifs avec une légère pointe de féminité, avec une petite touche de masculinité ou destinés aux unis genres, il y en a pour tous les goûts. La marque va du coffret de naissance au petit plaisir unique. Laetitia cherche aussi à trouver des motifs qui pourraient tout aussi bien aller à des adultes. Difficile de ne pas craquer devant les belles collections.

 

Un nom bien à elle

Pink Poulet”, un nom plutôt amusant et assez atypique vous ne trouvez pas ? Cette appellation, elle l’utilise depuis bientôt vingt ans maintenant ! A treize ans déjà, cette signature lui sert de pseudonyme sur internet. A vingt-deux ans, elle l’utilise comme nom de graphiste indépendante et aujourd’hui, il lui sert de nom de marque. “C’est amusant, mon entourage me connaît sous ce nom en particulier ! Il m’a suivi toute ma vie, il a une histoire”, explique Laetitia. Un nom trouvé sans raison particulière qu’elle appréciait simplement depuis son plus jeune âge.

 

Un travail honorable

Tous les tissus qu’utilise la confectionneuse sont certifiés bio, GOTS (Global Organic Textile Standard) ou Oeko-Tex. Ces labels garantissent que les textiles sont exempts de produits toxiques et qu’ils sont fabriqués à partir de fibres biologiques. Son but prochain ? Créer ses propres textiles en collaboration avec une illustratrice. Un projet déjà en route puisque deux des quatre tissus sont déjà en vente. Exclusifs et uniques, ses tissus seront utilisés pour la création de divers articles.

 

Avec ses idées et sa créativité débordante, elle a trouvé le moyen d’accompagner les bambins tout au long de leurs aventures mouvementées. Des conceptions faites main par une créatrice et jeune maman de la région. A découvrir au plus vite !