UNE ENTREPRISE FAMILIALE SE DÉVELOPPE AU LAC AUTOUR DU RECYCLAGE ET DU SABLAGE

Le pinceau, le rouleau ou la brosse comme un témoin qui se transmet de père en fils chez les Guillon.

C’est en 1963 que le père de Jean-Luc Guillon crée son entreprise de peinture en Haute-Savoie. C’est donc tout naturellement que Jean-Luc décide de suivre la voie tracée par ce dernier en réussissant avec succès son CAP de peintre en bâtiment. Il obtient d’ailleurs la mention de meilleur apprenti de Haute-Savoie. À l’issue de son examen, on lui proposera même un emploi en Allemagne en reconnaissance de ses très bonnes qualifications. Mais il préférera décliner l’offre pour collaborer avec son père, jusqu’à la retraite de celui-ci. C’est le début d’une entreprise familiale qui ne va pas cesser de se développer.

En 2000, il traverse la frontière et installe sa société à Genève.

Très vite confronté aux dures réalités du chantier, Jean-Luc se bat pour défendre sa profession, ses valeurs, ses prix, juste reflet d’un travail professionnel de qualité. Depuis les années 90, tous les métiers du bâtiment qui ne sont pas protégés par des corporations à l’instar des ramoneurs ou des électriciens, par exemple, voient arriver sur le marché du travail, un grand nombre d’indépendants européens dont certains n’ont pas les mêmes critères de qualité.

Pour Jean-Luc Guillon, dont le 100% des collaborateurs est titulaire d’un CFC de peintre, l’heure n’est pas aux lamentations, mais plutôt aux idées nouvelles, à l’initiative et à l’audace.

Un artisan du bâtiment parmi les artistes du centre.

En 2018, alors que son fils Marvin a obtenu son CFC de peintre en bâtiment et qu’il a rejoint l’entreprise paternelle, Guillon Sàrl s’installe aux Ateliers de la Côte à Etoy.
L’idée originale et pleine de sens de l’entrepreneur est de développer un atelier de sablage et d’aérogommage au LAC. Une diversification bienvenue qui méritait un atelier spécialement dédié.

Un entrepreneur clairvoyant et inspiré

Le sablage et l’aérogommage sont des méthodes de décapage par projection d’abrasifs sous pression. Le premier utilise des abrasifs plus grossiers sous une pression plus haute et le second permet de traiter des surfaces plus délicates avec des grains très fins et une plus faible pression.

Ainsi, Guillon sablage invite celles et ceux qui comme lui se passionnent pour la revalorisation d’un meuble, d’un objet en métal, en pierre ou en bois, à venir découvrir l’atelier de sablage et à côté, l’atelier de peinture qui permettent à Jean-Luc d’offrir un travail complet, du sablage à la finition, dans des conditions optimales.

Des collaborations avec les artistes du centre

Jean-Luc Guillon a le sens du partage et fait preuve d’un esprit d’ouverture. Depuis son installation au LAC, l’artisan  a déjà collaboré à plusieurs reprises avec Maria Bonila de l’Atelier Bonila. Le sablage a permis à l’artisane tapissière de s’épargner des heures de décapage fastidieux. Lykke, la photographe designer, toujours pleine d’idées créatives originales a eu recourt aux services de notre artisan pour relooker une chaise, tout comme Sabine Pirat de l’atelier Passion Création qui ne cesse de détourner des objets chinés par-ci, par-là.

Une offre plutôt large qui s’adresse à chacun

À l’heure où le recyclage n’est plus une question de mode mais une nécessité, le centre culturel des Ateliers de la Côte est fier de mentionner ici les ateliers qui recyclent des matières, des objets, afin d’honorer le travail d’un autre artisan, de renoncer au gaspillage et afin de réduire le coût de nos trains de vie.

Le visiteur qui se rend au LAC peut s’adresser à Jean-Luc et Marvin Guillon pour redonner vie à un vieux meuble oublié, à Maria Bonila pour tapisser de neuf un ancien canapé, à Miguel de Awe recup pour s’offrir un magnifique sac à dos en chambre à air récupérée, à Christine Birarda de Ciseaux bobines pour tous travaux de couture à partir de matériaux neufs ou récupérés, à Code Couture pour apprendre le tricot ou la couture, à Juana Maria de l’atelier Paul-Louis Mercier pour transformer d’anciens vêtements,  à Sabine Pirat de Passion Création pour transformer de vieux outils en sculpture lumineuse ou autre, à Morgane Théodore de Recreate interior pour tout changer chez soi sans rien jeter ou même à Alexandre Iffrich, le joaillier, qui transforme tous vos anciens bijoux pour qu’ils vous plaisent à nouveau.

Guillon sablage, une liste de prestations qui ne connaît de limite que celle de notre imagination

  • Décapage de moteurs de voiture
  • Décapage de carrosserie
  • Décapage et peinture de boiseries intérieures et extérieures
  • Entretien de chalets ou décapage de façades en bois, poutres, volets, portes et fenêtres
  • Décapage de radiateurs
  • Tous travaux de peinture en bâtiment

L’atelier Guillon sablage propose même des cours pour apprendre à refaire soi-même un petit meuble.

Dans le second atelier récemment équipé par Jean-Luc Guillon, des cours seront proposés pour permettre à des bricoleurs avertis d’acquérir les bases de la décoration sur bois ou métal.

Au programme de ces formations :

  • Analyse du support
  • Étude de la qualité des matières à traiter
  • Préparation des fonds
  • Technique d’application des produits décoratifs
  • Mise en œuvre

Avec un tarif horaire de fr. 90,-/heure, hors matériel, chacun pourra apprendre les ficelles du relooking d’un meuble.